La caméra intelligente est parfois mal perçue… Outil de surveillance des conducteurs, gadget numérique ou vrai dispositif de sécurité, démêlons le vrai du faux !

Mythe n° 1 : la caméra intelligente enfreint les réglementations sur la protection des données

C’est souvent la crainte numéro un des conducteurs, mais vous pouvez les rassurer  : quel que soit le pays et la réglementation en vigueur, la caméra embarquée est légale ! Mieux encore, son utilisation est strictement encadrée par la loi. Non seulement vos chauffeurs doivent être informés de sa présence, mais tout est également fait pour protéger leur vie privée. L’accès aux images peut en effet être limité aux personnes habilitées ; la durée de conservation des données peut être ajustée ; un registre du traitement des images doit être tenu ; et surtout, l’enregistrement en cabine peut être désactivé.

Téléchargez notre guide RGPD de la caméra intelligente

Mythe n° 2 : les chauffeurs ne vont pas accepter une caméra dans la cabine

Les dashcams ne sont en aucun cas des espions, elles permettent à vos chauffeurs d’exercer leur métier en toute sécurité. Comment ? En les alertant en cas de distraction, leur permettant ainsi de s’autocorriger et d’adopter une conduite plus sûre. En toute autonomie. Le gestionnaire n’est en effet alerté que si le chauffeur ne rectifie pas son comportement. Autre avantage : si un de vos travailleurs est impliqué dans un accrochage, l’enregistrement peut le disculper et le protéger contre les réclamations d’assurance frauduleuses. Et le reste du temps, vous pourrez utiliser les séquences vidéo pour mieux comprendre leurs habitudes de conduites et orienter leur formation.

Mythe n° 3 —Une caméra embarquée coûte cher

Beaucoup moins qu’une collision ! Côté investissement, il faut compter un budget de 400 € HTVA par caméra installée (hors carte SIM et abonnement auprès d’un opérateur). Un montant « dérisoire » compte tenu des bénéfices…

  • Moins d’accidents et donc moins de blessures corporelles et de coûts liés au remplacement ou à la réparation/immobilité des véhicules ;
  • Montant des amendes en baisse grâce à de meilleurs comportements sur la route ;
  • Réclamations et primes d’assurance réduites grâce aux preuves vidéo de bonne conduite, notamment en cas de litiges.

Mythe n° 4 —Les caméras intelligentes sont un simple gadget technologique

Rien n’est moins vrai ! Aujourd’hui, la combinaison de la vidéo et de l’intelligence artificielle permet objectivement de lutter contre la distraction au volant et de réduire le nombre d’accidents de la route. Les caméras embarquées sont ainsi capables de détecter les événements dangereux et alerter vos chauffeurs en temps réel. Par exemple ? Une accélération brusque, le non-port de la ceinture de sécurité, un excès de vitesse ou encore l’usage du smartphone au volant. Les gains obtenus sont donc bien réels et visibles immédiatement (moins de collisions), mais aussi à long terme (via la formation des chauffeurs et les progrès en matière de conduite).

Actualités liées

20/01/2023
La société SabaiSabai, propriétaire des restaurants Thai Café et Tenshi, a décidé d’équiper sa flotte de dashcams Viasat en 2021. Son responsable IT…